Dans sa pratique artistique qui se déploie sous forme  de  films, installations  et photographies, Ibro Hasanović observe dans une perspective critique l’Histoire qu’il restitue à partir d’expériences et récits individuels. Les phénomènes de migration, de guerre, de revendications territoriales, de discrimination et persécutions sont  entre  autres  au  cœur des événements dont s’empare l’artiste pour mettre en évidence leurs répercussions à l’échelle personnelle. Cette démarche qui consiste à passer de l’échelle macro au micro a un double effet : elle pallie à l’opacité qu’implique une lecture globale et distanciée (politique et médiatique) des événements en même temps qu’elle replace l’individu et certains groupes au centre de ces récits.

Dans Note on Multitude (2015), vidéo présentée au sein du programme de projections et discussion à KADIST, l’artiste met en scène les adieux de futurs migrants s’apprêtant à prendre place dans un bus qui les mènera hors de leur pays. Ibro Hasanović capture ici la progression des sentiments et gestes qui traduisent l’état psychologique de ces personnes. De la tendresse à la violence jusqu’à l’épuisement, les corps et les visages se meuvent dans l’inquiétant chaos de la foule qu’ils constituent. La tension croissante émanant de l’opacité de la situation créé par l’artiste ne peut trouver de justification que dans le regard du spectateur, qui face à ce déluge de corps et d’émotions est forcé de se questionner sur les tragiques motivations de ces personnes.

Le travail d’Ibro Hasanović a fait l’objet d’expositions personnelles dans de nombreuses institutions dont : Belgrade Cultural Center, Belgrade (2017) ; Apoteka_ Space for Contemporary Art, Vodnjan (2015) ; Tirana Art Lab, Tirana (2014). Il a également participé à des expositions collectives, notamment au MOMus – Experimental Center for the Arts, Thessaloniki (2019) ; Carré d’Art – Musée d’art contemporain de Nîmes (2018) ; Museum of Contemporary Art, Zagreb (2018) ; Guangdong Museum of Art, Guangzhou (2017). L’artiste a reçu de nombreux prix dont le 1er Prix du court-métrage lors de la 8ème édition de « CineMigrante » Festival du Film International, Buenos Aires (2017). Ses œuvres font partie des collections de KADIST, de la Collection départementale d’art contemporain de la Seine-Saint-Denis et du MGML – Museum and Galleries of Ljubljana.

Image : Ibro Hasanović, Note on Multitude, vidéo HD, 7min 43, 2015 Courtesy l’artiste & collection KADIST.